Fermer

#

#

Qu'est-ce que le cancer ?

Le cancer est une maladie qui touche la cellule, l'unité la plus petite du corps humain. Il est en général constitué par la descendance d'une seule cellule devenue cancéreuse. L'oncogenèse a permis de comprendre les mécanismes de transformation d'une cellule saine en cellule cancéreuse : elle est due à l'accumulation d'un nombre suffisant de défauts à l'intérieur du génome d'une cellule.

Le corps humain est composé de multiples types de cellules. En temps normal, ces cellules grandissent et se divisent afin de produire davantage de cellules en fonction des besoins du corps. Il arrive cependant que des cellules continuent de se diviser sans que l'organisme en ait besoin ; ces cellules "en trop" forment une masse de tissu appelée tumeur.

Une tumeur peut être bénigne ou maligne :

  • la tumeur bénigne ne contient aucune cellule cancéreuse. Elle est généralement inoffensive et ne se multiplie pas dans le reste du corps. Même s'il est souvent préconisé de l'enlever, elle ne constitue en aucun cas une menace pour la santé
  • la tumeur maligne est par opposition cancéreuse. Les cellules contenues dans la tumeur sont anormales et se divisent de façon totalement anarchique. Non seulement elles peuvent endommager les organes ou tissus alentours mais surtout, elles peuvent se détacher de la tumeur et pénétrer directement dans le sang ou le système lymphatique.
    Cette prolifération de cellules cancéreuses explique comment un cancer né dans une zone précise peut finalement envahir d'autres organes et créer de nouvelles tumeurs, il s'agit alors d'un cancer métastatique.

Le cancer est dénommé selon le type de cellule cancéreuse ou selon l'organe où il est né. C'est pourquoi, lorsqu'un cancer devient métastatique, il conserve le même nom car la nouvelle localisation contient les mêmes cellules cancéreuses que celles de l'organe atteint au départ .

Chez l'homme, plusieurs années s'écoulent, en moyenne, entre l'apparition des premières cellules tumorales mais non cancéreuses et l'émergence d'un véritable cancer. Un des objectifs du dépistage est donc d'identifier puis de détruire ces cellules précancéreuses afin d'éviter l'émergence d'un vrai cancer susceptible d'envahir les tissus voisins.

Le cancer apparaît donc comme une maladie générale présentant une évolution complexe. On peut déterminer trois phases distinctes :

  • la maladie est d'abord précédée par une longue période de lésions précancéreuses,
  • puis vient la phase occulte pendant laquelle le clone de cellules tumorales croît lentement selon un rythme devenu totalement indépendant des besoins de l'organisme,
  • enfin, vient la phase clinique pendant laquelle la tumeur continue de grandir jusqu'à ce que le diagnostic soit posé. Si le diagnostic est effectué avant que la tumeur ait atteint la taille où s'effectue la dissémination métastatique, le cancer reste local et peut être traité par chirurgie ou, dans certains cas précis, par radiothérapie. Par contre, si le diagnostic est posé après la naissance des métastases, le traitement devient beaucoup plus difficile à déterminer et le résultat aléatoire.