Programme Gating: radiothérapie stéréotaxique des métastases hépatiques

La clinique de Courlancy, à Reims, dispose d’un équipement inédit pour traiter les patients par radiothérapie stéréotaxique des métastases cérébrales.

Le Docteur Philippe Colin a souhaité compléter l’équipement actuel de la clinique où il exerce en tant que radiothérapeute oncologue pour être en mesure de traiter selon cette méthode déjà reconnue des patients atteints de métastases hépatiques (au foie).

    Dr. Philippe Colin

À la différence du cerveau, le foie bouge avec la respiration du patient et ces mouvements peuvent atteindre plusieurs centimètres. En radiothérapie, pour éviter les erreurs géométriques de traitement, ces mouvements sont habituellement pris en compte par l’addition de marges spécifiques autour de la cible. L’inconvénient est alors que le volume traité peut être trop important pour permettre la délivrance d’une dose suffisante et assurer le contrôle local des métastases.

L’objectif technique est donc d’asservir la machine utilisée à la respiration du patient pour obtenir une précision millimétrique de l’irradiation des métastases hépatiques.

Ce programme innovant d’un budget global d’environ un million d’euro a fait l’objet d’un financement de plusieurs acteurs de la lutte contre le cancer. Grâce à un don de la Caisse d’Epargne Champagne-Ardenne, la fondation a pu contribuer au financement d’une partie des équipements de ce programme.

 

Son inauguration s’est tenue à Reims, dans la Clinique Courlancy, le 14 mars 2008.

Pour plus d’informations sur le programme Gating, cliquez ici.