DATECAN : cancer colique localisé

Le cancer colique est l’un des cancers les plus fréquents en France. Lorsque la maladie est restée localisée dans le côlon, la chirurgie à visée curative peut être suivie d’une chimiothérapie dite adjuvante dont l’objectif est d’augmenter les chances de guérison du patient. Les essais cliniques concernant ce traitement adjuvant utilisent différents critères de « jugement » (permettant d’évaluer l’amélioration de l’efficacité des traitements) dont la définition peut varier d’une étude à une autre. Il a été montré que cette variabilité peut avoir un impact significatif sur la conclusion des essais et, de plus, peut compliquer la comparaison des résultats des essais cliniques entre eux.

L’objectif du projet DATECAN – cancer colique localisé – était de développer des recommandations concernant la définition de ces critères.

Grâce à l’appui de la Fondation A.R.CA.D, un comité d’experts internationaux, représentant les grands groupes de recherche académiques impliqués dans la recherche clinique sur le cancer colorectal, a pu être constitué en 2019.

Un consensus a été recherché pour la définition des différents critères de jugement utilisés dans les essais cliniques, suivant un processus robuste comportant notamment deux tours de votes et une réunion physique finale permettant d’obtenir un consensus pour l’ensemble des questions posées aux experts.

L’initiative DATECAN – cancer colique localisé – a permis de développer des recommandations (en cours de publication) reconnues par la communauté scientifique internationale concernant les critères de jugement et leur définition pour les essais thérapeutiques randomisés. La reproductibilité des critères de jugement sera ainsi assurée et permettra des comparaisons précises, moins biaisées, entre les différents essais. In fine, cela permettra d’affiner les choix thérapeutiques et d’améliorer la prise en charge des patients atteints d’un cancer du côlon.