Etude OPTIMANAL : cancer anal

Cette étude participe aux recherches engagées dans la thématique du cancer du canal anal afin de potentialiser les traitements et de faire évoluer les pratiques courantes de ce cancer.

Elle fait suite à une étude précédente, l’étude Epitopes-HPV02, qui a débuté en 2012 et qui a permis l’inclusion en un peu plus de 2 ans de 69 patients présentant un cancer du canal anal dans 23 centres français. Cette étude a permis de modifier la pratique courante, en validant le DCF modifié (DCFm) comme standard thérapeutique avec un taux de réponse complet et durable de 25% pour le traitement de ce type rare de cancer.

L’objectif de l’étude OPTIMANAL est de diminuer la récidive locale ou à distance des cancers du canal anal localement avancés. Elle évaluera l’association de deux stratégies thérapeutiques les plus avancées, disponibles pour le traitement des cancers du canal anal. La combinaison DCFm pourrait optimiser des réponses complètes et améliorer la survie sans progression dans cette maladie en complément de la radio-chimiothérapie.

Le nombre de patients attendus pour cette étude est de 59 patients sur 11 sites français et chaque patient sera suivi pendant 2 ans.