Etude pilote CATH–GE : un verrou gentamycine/EDTA pour le traitement curatif des infections liées aux cathéters en oncologie

L’utilisation prolongée des cathéters est fréquente chez les patients souffrants de cancer. Toutefois, ces cathéters présentent un problème de contamination de leur surface par divers micro-organismes aboutissant parfois à la formation d’un « biofilm » qui oblige à retirer ces cathéters, affectant en conséquent la qualité de vie des patients.

Cette étude pilote a pour objectif d’utiliser localement et pour une durée de 10 jours, une association de gentamycine et d’EDTA chez les patients présentant une infection mono-bactérienne. Ceci permettra d’évaluer l’efficacité et la tolérance du traitement combiné gentamycine / EDTA.

Le projet CATH–GE est une étude pilote prospective de phase I-II testée sur 35 patients dans 3 hôpitaux distincts sur une période de 12 mois.

Si les résultats de cette étude pilote s’avèrent positifs, une phase III multicentrique randomisée sera envisagée.