Climes

Environ 30 à 60% des patients atteints d’un cancer colorectal (CCR) présentent des métastases à distance au moment du diagnostic ou au cours du suivi. Le foie représente le site métastatique le plus fréquent.

La résection curative combinée à une chimiothérapie péri-opératoire représente le traitement standard chez les patients présentant des métastases hépatiques (CRLM) ou potentiellement résécables, permettant d’obtenir une survie sans récidive et une survie sans maladie plus élevées.

Néanmoins, la chimiothérapie n’améliore pas la survie globale, et une récidive de la maladie survient dans plus de deux tiers des cas malgré l’administration d’une chimiothérapie postopératoire.

Actuellement la connaissance du pronostic associé au LCRM est insuffisante pour sélectionner correctement les bons candidats à une stratégie potentiellement curative. L’ADN tumoral circulant (ADNct) est actuellement développé pour l’évaluation du pronostic des patients.

L’étude prospective multicentrique CLIMES a été mise en place pour évaluer la valeur pronostique de l’ADNct en pré- et post-opératoire, ainsi que d’autres facteurs pronostiques, pour les patients atteints de cancer colorectal métastatique du foie et subissant une chirurgie curative.

Porteur de projet : Romain Cohen, Hôpital Saint-Antoine, Camille Evrard, CHU de Poitiers, Maximiliano Gelli, Gustave Roussy, Claire Goumard, Hôpital Pitié-Salpêtrière (étude GERCOR)
Nombre de patients à inclure dans l’étude : 232
Date estimée de l’étude : 48 mois
Montant financé par la Fondation : 196 500 €