Neonec

Le carcinome neuroendocrine est une pathologie rare appartenant au groupe des tumeurs neuroendocrines, caractérisé en premier lieu par un pronostic beaucoup plus sombre au sein de l’ensemble de ce type tumoral. La localisation digestive est fréquente. Les maladies localisées sont les seules pour lesquelles la guérison est envisageable. Cependant, la chirurgie est parfois risquée, compliquée voire inutile lorsque la maladie est particulièrement agressive. Il est proposé un temps d’observation actif en commençant la prise en charge par une chimiothérapie.

L’hypothèse est la suivante : les patients qui auront une bonne réponse tumorale à ce premier temps thérapeutique seront ceux qui pourront vraiment bénéficier de la chirurgie.

L’objectif de l’étude est de décrire et de démontrer un bénéfice de la survie sans rechute (SSR ; disease-free survival [DFS]) chez des patients opérés d’emblée et recevant une chimiothérapie adjuvante dans les cancers neuroendocrines digestifs opérables.

Porteur de projet : Anna Pellat, Hôpital Saint-Antoine (étude GERCOR)
Nombre de patients à inclure dans l’étude : 44
Date estimée de l’étude : 3 ans
Montant financé par la Fondation : 150 300 €