Premices

L’essai PREMICES repose sur l’hypothèse que la prise en charge non chirurgicale est efficace pour les patients avec cancer du côlon localisé MSI/dMMR traités par pembrolizumab en situation néoadjuvante.

L’objectif principal est d’évaluer l’efficacité du pembrolizumab avec une stratégie non chirurgicale versus une chirurgie d’emblée pour des patients avec Cancer du côlon localisés MSI/dMMR.

Porteur de projet : Romain Cohen, Hôpital Saint-Antoine (étude GERCOR)
Nombre de patients à inclure dans l’étude : 64
Date estimée de l’étude : 60 mois
Montant financé par la Fondation : 200 000 €