Prodeten

Les tumeurs neuroendocrines digestives (TNED) sont des néoplasies rares dont l’incidence est estimée à environ 1 000 cas par an en France. La localisation digestive la plus fréquente est l’intestin grêle, suivie par le rectum et le pancréas. Leur survenue est le plus souvent sporadique ou peut s’inscrire dans un syndrome de prédisposition génétique.

Les TNED métastatiques constituent un panel hétérogène dont la survie, très variable, peut aller de quelques mois à plusieurs années voire dizaines d’années, du fait de leur évolution généralement lente même en cas de maladie métastatique.

L’étude PROTEDEN, Facteurs pronostiques et causes de décès des patients atteints de tumeurs neuro- endocrines digestives métastatiques, vise à identifier les facteurs pronostiques, l’impact pronostique des signatures moléculaires ainsi que les causes de décès des patients atteints de TNED métastatiques.

Porteur de projet : Louis de Mestier, Hôpital Beaujon Clichy
Nombre de patients à inclure dans l’étude : 520
Date estimée de l’étude : 2 ans
Montant financé par la Fondation : 59 900 €